Coups de coeur

Au nom du fils et de la mère

Comme de coutume, La Fête du Cinéma vous propose ses coups de coeur les plus forts en émotion!

Cette année, le coeur d’Edna Epelbaum, programmatrice en cheffe de la 23e édition de La Fête du Cinéma, a battu très fort pour «Le Fils de Saul», premier long-métrage du cinéaste hongrois László Nemes. Grand Prix au dernier Festival de Cannes, ce film indispensable évoque avec une intelligence rare l’extermination des Juifs déportés au camp de concentration d’Auschwitz. Bouleversant! Il s’est aussi emballé à tout rompre pour «Mia Madre», le nouveau chefd’oeuvre du grand cinéaste italien Nanni Moretti. Avec toute la pudeur et la subtilité qui l’ont toujours caractérisé, le réalisateur de «La Chambre du fils» y décrit les incertitudes d’une cinéaste confrontée, en plein tournage, à la mort de sa mère.

«Le Fils de Saul»
• Vendredi 6 novembre, 20h45, Cinéma Apollo, Neuchâtel
• Samedi 7 novembre, 20h15, Cinéma Scala, La Chaux-de-Fonds

«Mia Madre», dimanche 8 novembre
• 20h, Cinéma Scala, La Chaux-de-Fonds
• 20h30, Cinéma Studio, Neuchâtel