Les talents sont de La Fête!

Cinéastes, réalisateurs, sociologues, conservatrices, acteurs ou DJs… Ils sont présents à La Fête du Cinéma pour partager leurs passions avec le public!

 

Marco Bellocchio
Marco Bellocchio, Réalisateur de «Sangue del mio sangue»
Né à Piacenza, Marco Bellocchio débute sa carrière au seuil des années 1960, sur les ruines encore fumantes d’une Italie à reconstruire après la guerre. Suivant l’impulsion de Rossellini, De Sica ou Visconti, qui ont donné naissance au néoréalisme, Bellocchio s’impose aux côtés d’une ribambelle de jeunes réalisateurs de génie, comme Fellini, Antonioni, Pasolini ou Bertolucci, et devient l’un des plus grands réalisateurs italiens.

Formé à l’Accademia d’Arte Drammatica de Milan, puis au Centro Sperimentale di Cinematografia de Rome, Bellocchio réalise en 1965 son premier long-métrage, «Les Poings dans les poches», qui annonce avec fracas les mouvements révolutionnaires de Mai 68 en pointant les valeurs autoritaires et patriarcales des familles bourgeoises. Dès lors, le cinéaste poursuit une oeuvre passionnante qui passe au crible critique une société italienne marquée par les relations troubles entre religion, pouvoir et Mafia. A la fois subversif et poétique, Bellocchio dénonce les dogmes religieux dans «Au nom du père», la manipulation de la presse dans «Viol en première page» ou la folie militaire dans «La Marche triomphale». D’une maîtrise incomparable, ses films abordent aussi le repentir, à l’image du «Diable au corps», ou les passions féminines, comme dans «Autour du désir», Ours d’argent à Berlin en 1991.

Dans les années 2000, après le grinçant «Sourire de ma mère», Bellocchio signe avec «Bongiorno, notte» une superbe adaptation du livre d’Anna Laura Braghetti sur la séquestration et l’assassinat d’Aldo Moro par les Brigades rouges. Toujours intègre, politique et engagé, il brosse ensuite, dans «Vincere», le portrait vitriolé du règne de Mussolini. Aujourd’hui, il nous fait l’honneur de présenter à La Fête du Cinéma son nouveau film, «Sangue del moi sangue», une oeuvre d’une rare inventivité qui démontre que le cinéaste ne cesse de se renouveler!

 

Gianni Haver
Gianni Haver, Sociologue, 007 Le Grand Débriefing
Professeur de sociologie de l’image et d’histoire sociale des médias à l’Université de Lausanne, responsable de la filière Médias au Collège des humanités de l’EPFL, directeur de collection aux éditions Antipodes, Gianni Haver est l’auteur de nombreuses publications, dont «Le Spectacle cinématographique» et «Les Médias en Suisse».

 

Shirley Hofmann
Shirley Hofmann, Compositrice et musicienne, «Quand le rire était roi»
D’origine canadienne, autrice-compositrice, musicienne, performeuse et professeur de musique, cofondatrice de LabelUsines, Shirley Hofmann compose des bandes originales, des musiques de films et de créations théâtrales. Elle se produit également sur scène avec son one-woman show musical «Euphoria».

 

photo stefano iori
Chantal Lafontant Vallotton, Conservatrice au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel, «Les Suffragettes» présenté par…
Historienne issue des Universités de Lausanne, Zurich et Neuchâtel, Chantal Lafontant Vallotton a collaboré en tant que responsable d’expositions dans différents musées prestigieux, avant de devenir conservatrice du département historique au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel. Depuis 2011, elle est aussi chargée d’enseignement à l’Université de Neuchâtel.

 

Kacey Mottet Klein
Kacey Mottet Klein, Acteur «Keeper»
Repéré à l’âge de dix ans lors d’un casting sauvage pour «Home» d’Ursula Meier, Kacey Mottet Klein a joué le rôle du jeune Serge dans «Gainsbourg, Vie héroïque» de Joann Sfar, avant de recevoir le Prix du Meilleur acteur suisse pour «L’Enfant d’en haut» d’Ursula Meier. Après «Gemma Bovery» d’Anne Fontaine, le jeune Kacey tient le rôle principal de «Keeper» de Guillaume Senez et sera prochainement à l’affiche de «Quand on a 17 ans» d’André Téchiné.

 

Coton Music
CotonMusic, Collectif «black music», La Nuit du Cinéma
CotonMusic est une association créée dans le but de soutenir et promouvoir la culture musicale afro-américaine. Active depuis 2012, l’association multiplie les events, des journées hip-hop aux soirées jazzy et chill-out, en passant par des lives 100% funky. CotonMusic n’a qu’une devise: le groove!

 

Sylviane Musy
Sylviane Musy, Conservatrice du Musée d’histoire de La Chaux-de-Fonds, «Les Suffragettes» présenté par…
Historienne, Sylviane Musy est conservatrice du Musée d’histoire de La Chaux-de-Fonds et responsable des archives communales de la Ville. Elle a notamment dirigé la rénovation importante, dont le musée a fait l’objet afin de mettre en valeur les femmes et les hommes qui ont fait et qui font la Métropole horlogère.